• E-Mail: contact@ccfb-93.fr
  • Telephone: 09 51 54 12 16 / 01 45 80 23 90

Une Culture Multi-Millénaires

Home  »  BlogNews   »   Une Culture Multi-Millénaires

Les Berbères…

Les Berbères (Imazighen, prononcez Imaziren) sont la population autochtone la plus ancienne d’Afrique du Nord. Ils y vivent depuis près de 10 000 ans. Ils s’y sont déployés d’Est en Ouest de l’Égypte jusqu’aux Iles Canaries et du Nord au Sud des rives de la Méditerranée aux limites du Sahel.

Aujourd’hui le terme Imazighen désigne d’abord les populations sur cet immense territoire qui ont gardé la pratique de la langue berbère (tamazight). Ces locuteurs sont sommairement estimés entre 30 et 40 millions (20 à 25 millions au Maroc – Rifains, Chleuh…notamment, 10 à 12 millions en Algérie – Kabyles, Chaoui, Mozabites…, 3 millions en Libye (Adrar Nefoussa) ,3 millions de touarègues (Imucagh)).

Les Nord Africains d’aujourd’hui sont dans leur écrasante majorité des descendants de Berbères, même si une partie d’entre-deux a adopté la langue arabe et s’identifie comme arabe. Néanmoins un examen même rapide et superficiel des cultures populaires (d’expression berbère ou arabe d’Afrique du Nord) montre que la matrice et les schèmes de base sont similaires, et sont méditerranéens et berbères.

 

Le monde berbère, une culture de la Méditerranée.

Sur le plan humain, l’Afrique du Nord a été une terre du croisement des populations avec les Phéniciens, les Juifs, les Vandales, les Romains, les Arabes et les Turcs, les Européens (Français, Espagnols, Maltais…) qui ont nourri la complexité sociologique et ethnique du territoire. Sur le plan de la foi, l’Afrique du Nord ayant été successivement païenne, juive, chrétienne et musulmane. La figure de Saint Augustin (Évêque d’Hippone), berbère des monts Aurès, illustre cette dimension.

Sur les plans culturel, commercial et géopolitique depuis la plus haute Antiquité, le bassin méditerranéen a constitué  une opportunité aux échanges qu’un obstacle infranchissable. Cette histoire de brassages se poursuit d’une certaine manière avec l’installation et l’enracinement en Europe, notamment en France, Belgique et aux Pays-Bas d’une population berbère et berbérophone importante.

En France, les estimations les plus sérieuses dénombrent 2 millions de citoyens d’origine berbère très majoritairement de nationalité française. De sorte que la langue berbère fait partie des langues de France, langue non territorialisée mais partie intégrante du paysage culturel et linguistique français.

 

Quelques repères :

Les Berbères (Imazighen):

  • En Algérie (30à 35 %) : Kabyles, Chaouis, Mozabites, habitants des mont Chenoua et de l’Ouarsenis…
  • Au Maroc (45 à 60%) : Chleuhs (Haut Atlas), Imazighen (Moyen Atlas), Rifains (Nord)…
  • En Tunisie (3 à 5 %) : Djerba, oasis du sud comme Tataouine
  • En Libye (30%) : habitants de l’Adrar Nefoussa
  • En Egypte : oasis de Siwa
  • Aux Iles Canaries : Guanches
  • Désert du Sahara : Touarègues

La Langue berbère :

Langue officielle au Maroc (depuis 2002) et en Algérie (2016), elle fait partie de la famille des langues afro-asiatiques. Elle s’écrit principalement avec des caractères propres (les tifinaghs) ou à base latine (Algérie). Une transcription à base de caractère arabe existe dans certaines régions. Près de 2000 élèves présentent l’option langue berbère au baccalauréat en France chaque année.

 Vocabulaire :

  • Amazigh (prononcez Amazir) : berbère (homme libre en berbère) / pluriel : Imazighen (prononcez Amaziren)
  • Tamazight (prononcez tamazirt) : langue/culture berbère
Posted on
Categories : Categories Blog, News